CURETHYL 26% SOL INJ IV

Ajouté le 16/05/13 sur Medicament.net | Dernière mise à jour le 16/05/13

etoile vide etoile vide etoile vide etoile vide etoile vide

(0)

Photo CURETHYL 26% SOL INJ IV
non disponible
du type : SOLUTION

Code CIP : 3027212

8 ampoules injectables de 25 ml

Laboratoire : CHABRE

Notre spécialiste CURETHYL 26% SOL INJ IV

Michaël Boutboul
Michael Boutboul
Docteur en pharmacie - Expert marketing pharmaceutique depuis 10 ans
Le 16/05/13 à 17:29

Curethyl est une solution injectable utilisé comme traitement d’appoint dans le cadre de la prise en charge des cures de sevrage éthylique. Ce traitement est à prendre de façon dégressive à raison de huit à deux ampoules par jour. Bien que disponible à la vente sans ordonnance, ce traitement devra être instauré par un professionnel de santé.

CURETHYL 26% SOL INJ IV est efficace pour les symptômes et maladies :

Allaitement avec CURETHYL 26% SOL INJ IV :

En raison du passage de ce médicament dans le lait maternel, l'allaitement est à éviter pendant l'utilisation de celui-ci.

Grossesse avec CURETHYL 26% SOL INJ IV :

La toxicité foetale (tératogénicité, toxicité) est documentée lorsque l'alcool est consommé à doses élevées et de façon chronique.
Compte tenu de l'indication de ce médicament et des doses d'alcool présentes dans celui-ci, l'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.

2 ème Fiche


Date de mise à jour :  20/10/2008

Notice de CURETHYL 26% SOL INJ IV

Télécharger la notice en pdf

  • Forme, Présentation , Composition |
  • Indications |
  • Contre indications |
  • Effets indésirables |
  • Mode d'administration et posologie |
  • Conservation et reconstitution |
  • Résumé Notice

Mis à jour le 05/16/13 à 17:29

DESCRIPTION : 8 Ampoules injectables de 25 ml

FORME(S) :
  • SOLUTION

SUBSTANCE(S) ACTIVE(S) :
  • ALCOOL ETHYLIQUE
  • DESINTOXICATION ALCOOLIQUE CURE
  • AUTRE TRAITEMENT EN COURS
  • Clairance creatinine < 30 ml/min/1.73 m2
  • DIABETE
  • EPILEPSIE
  • FEMME EN AGE DE PROCREER
  • GROSSESSE
  • HYPERSENSIBILITE
  • INSUFFISANCE HEPATIQUE
  • INTOXICATION ALCOOLIQUE AIGUE
  • PORPHYRIE HEPATIQUE
  • CONVULSION
  • HYPOGLYCEMIE
POSOLOGIE :
  • ADULTE

MODE D'ADMINISTRATION :
  • INTRAVEINEUSE
  • PARENTERALE
CONSERVATION :



RECONSTITUTION :
RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT
ANSM - Mis à jour le : 16/09/2011
1. DENOMINATION DU MEDICAMENT
CURETHYL 26 POUR CENT, solution injectable I.V.
2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE
Ethanol à 95 % v/v .............................................................................................................................. 26 ml
Pour 100 ml de solution injectable.
Titre alcoolique: 24,7 % v/v
Une ampoule de 20 ml contient 5,20 ml d'éthanol à 95 % v/v
Excipient à effet notoire: glucose.
Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6.1.
3. FORME PHARMACEUTIQUE
Solution injectable I.V.
4. DONNEES CLINIQUES
4.1. Indications thérapeutiques
Traitement d'appoint au cours des cures de sevrage éthylique.
4.2. Posologie et mode d'administration
Voie intra-veineuse lente.
Posologie:
10 à 2 ampoules par jour à doses dégressives en fonction du syndrome de sevrage observé.
Mode d'administration:
L'injection doit se faire au moyen d'une seringue en verre.
4.3. Contre-indications
Ce médicament est contre-indiqué en cas de:
· intoxication éthylique aiguë,
· insuffisance hépatique, insuffisance rénale sévère,
· diabète,
· épilepsie,
· grossesse et chez les femmes en âge de procréer n'utilisant pas de contraception efficace (voir rubrique 4.6).
Ce médicament est généralement déconseillé en association avec les dépresseurs du SNC, les IMAO non sélectifs, l'insuline, les médicaments provoquant une réaction antabuse avec l'alcool, la metformine, les sulfamides hypoglycémiants (voir rubrique 4.5).
4.4. Mises en garde spéciales et précautions d'emploi
Mises en garde spéciales:
La solution contenant de l'alcool, doit être injectée au moyen d'une seringue en verre.
Ce médicament contient 0,77 g de glucose par unité de prise dont il faut tenir compte dans la ration journalière en cas de régime pauvre en sucre ou de diabète.
Ce médicament contient du glucose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose.
4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions
Associations déconseillées
+ Dépresseurs du SNC: antidépresseurs sédatifs, antihistaminiques H1 sédatifs, barbituriques, clonidine et apparentés, hypnotiques, méthadone, dérivés morphiniques (analgésiques et antitussifs), neuroleptiques, anxiolytiques.
Majoration par l'alcool de l'effet sédatif de ces substances. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuse la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
+ IMAO non sélectifs:
Majoration des effets hypertenseurs et/ou hypertermiques de la tyramine.
+ Insuline:
Augmentation de la réaction hypoglycémique (inhibition des réactions de compensation pouvant faciliter la survenue de coma hypoglycémique).
+ Médicaments provoquant une réaction antabuse avec l'alcool: disulfirame; céfamandole, céfopérazone, latamofex (antibactériens-céphalosporines), chloramphénicol (antibactérien-phénicolé); chlorpropamide, glibenclamide, glipizide, tolbutamide (antidiabétiques-sulfamides hypoglycémiants); griséofulvine (antifongique); nitro-5-imidazolés (métronidazole, ornidazole, secnidazole, tinidazole); kétoconazole (antifongique azolé); procarbazine (cytostatique).
+ Metformine:
Risque majoré d'acidose lactique lors d'intoxication alcoolique aiguë, particulièrement en cas de:
· jeûne ou dénutrition,
· d'insuffisance hépatocellulaire.
+ Sulfamides hypoglycémiants:
Effet antabuse, notamment pour chlorpropamide, glibenclamide, glipizide, tolbutamide.
Augmentation de la réaction hypoglycémique (inhibition des réactions de compensation) pouvant faciliter la survenue de coma hypoglycémique.
Associations à prendre en compte
+ Anticoagulants oraux:
Variations possibles de l'effet anticoagulant:
1. Augmentation en cas d'intoxication aiguë.
2. Diminution en cas d'alcoolisme chronique (métabolisme augmenté).
4.6. Grossesse et allaitement
Grossesse
Compte tenu des données disponibles, l'utilisation de l'alcool est contre-indiquée au cours de la grossesse quel qu'en soit le terme et chez la femme en âge de procréer n'utilisant pas de contraception efficace. En effet, l'alcool est tératogène et f?totoxique dans l'espèce humaine.
Allaitement
En raison du passage de ce médicament dans le lait maternel, l'allaitement est à éviter pendant l'utilisation de celui-ci.
4.7. Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines
L'attention est attirée, notamment chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines, sur les risques d'altération de la vigilance attachés à l'emploi de ce médicament.
4.8. Effets indésirables
· Hypoglycémie,
· Convulsions.
4.9. Surdosage
Le surdosage peut entrainer une intoxication éthylique (sédation, agitation, coma) et nécessiter l'instauration d'un traitement symptomatique.
5. PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES
5.1. Propriétés pharmacodynamiques
Classe pharmacothérapeutique:
ANTIDOTE
(V: divers)
5.2. Propriétés pharmacocinétiques
L'éthanol est métabolisé au niveau du foie par l'alcool-déshydrogénase en acétaldéhyde.
Dans les conditions habituelles, l'organisme peut métaboliser environ 10 à 15 ml d'éthanol absolu par heure.
L'éthanol passe la barrière placentaire et dans le lait maternel.
5.3. Données de sécurité préclinique
Non renseignée.
6. DONNEES PHARMACEUTIQUES
6.1. Liste des excipients
Glucose monohydraté, eau pour préparations injectables.
6.2. Incompatibilités
En l'absence d'étude de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments.
6.3. Durée de conservation
2 ans.
6.4. Précautions particulières de conservation
Pas de précautions particulières de conservation.
6.5. Nature et contenu de l'emballage extérieur
Ampoule bouteille en verre de type I de 20 ml. Boîte de 10.
6.6. Précautions particulières d?élimination et de manipulation
Pas d'exigences particulières.
7. TITULAIRE DE L?AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE
LABORATOIRE TRADIPHAR
176, RUE DE L'ARBRISSEAU
59000 LILLE
8. NUMERO(S) D?AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE
· 381 641-7 ou 34009 381 641 7 6: 20 ml en ampoule (verre incolore), boîte de 10.
9. DATE DE PREMIERE AUTORISATION/DE RENOUVELLEMENT DE L?AUTORISATION
[à compléter par le titulaire]
10. DATE DE MISE A JOUR DU TEXTE
[à compléter par le titulaire]
11. DOSIMETRIE
Sans objet.
12. INSTRUCTIONS POUR LA PREPARATION DES RADIOPHARMACEUTIQUES
Sans objet.

CONDITIONS DE PRESCRIPTION ET DE DELIVRANCE

Médicament non soumis à prescription médicale.

Laboratoire titulaire de CURETHYL 26% SOL INJ IV

CHABRE

CHABRE

Questions des internautes sur CURETHYL 26% SOL INJ IV

    Soyez le premier à poser une question

Poser ma question (gratuit)

Donnez votre avis sur cette fiche CURETHYL 26% SOL INJ IV

Vos avis sur cette fiche CURETHYL 26% SOL INJ IV